Architecte d’intérieur ou d’extérieur ?

C’est une question que l’on nous pose souvent lorsqu’on se présente en tant qu’architecte : « mais architecte d’intérieur ou… de bâtiment ? »

Voici un petit article pour clarifier la situation.

architecte | Sacbé Architectes Bordeaux

> Architecte, un profession réglementée

Le métier d’architecte est une profession réglementée, avec un ordre national et des ordres régionaux qui la contrôle. Le titre d’Architecte est donc protégé, et pour le revendiquer toutes les conditions suivantes doivent être remplies :

  • pour commencer, il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’architecte à l’issu de cinq années d’études dans une Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) ou à l’Ecole Spéciale d’Architecture (ESA).
  • une fois diplômé, l’apprenti architecte peut travailler comme salarié au sein d’une agence d’architecture.
  • pour ouvrir son propre cabinet, il doit passer l’Habilitation à la Maîtrise d’Oeuvre en Nom Propre (HMONP). Elle consiste en un stage de formation pratique de sept mois dans une agence d’architecture, des sessions de cours dans une ENSA et la rédaction d’un mémoire à soutenir devant un jury.
  • avec ces deux diplômes, l’apprenti architecte est désormais DE-HMONP, ce qui correspond à l’ancienne appellation architecte DPLG (diplômé par le gouvernement).
  • pour revendiquer le titre d’Architecte, il reste toutefois à s’inscrire à un Ordre régional des Architectes, payer sa cotisation annuelle et souscrire une assurance de maîtrise d’oeuvre. La liste exhaustive de tous les Architectes en activité est disponible sur le site de l’Ordre.

Seules les personnes remplissant ces conditions peuvent porter le titre d’Architecte et développer des projets architecturaux. Hormis pour quelques exceptions, ils sont les seuls à pouvoir établir et signer les dossiers de permis de construire.

 

Sacbe architecture Bordeaux

 

> Des métiers apparentés mais bien distincts

Autour du métier d’Architecte gravitent d’autres professions, qu’il ne faut pas confondre :

  • le métier d‘architecte d’intérieur ou décorateur n’est pas réglementé mais il existe des écoles spécialisées qui forment des personnes compétentes dans ce champ précis.
    Un architecte d’intérieur ne pourra pas intervenir sur la conception ou la modification globale d’un bâtiment, puisqu’il n’est pas en mesure d’établir les demandes de permis de construire. Il faut savoir que l’architecte d’intérieur n’est pas non plus soumis au code de déontologie des Architectes. Il peut donc toucher des commissions de la part des artisans, entreprises et fournisseurs. 
    Cependant dans de nombreux cas, l’architecte et l’architecte d’intérieur sont complémentaires pour permettre au maître d’ouvrage d’avoir un projet sur mesure jusqu’au moindre détail.
  • un maître d’oeuvre, lui, est un professionnel spécialisé dans le suivi des travaux de toute construction. Il ne peut pas non plus établir de projet architectural et déposer de permis de construire.

Avant de missioner un professionel pour vos travaux, il faut donc s’interroger sur leur nature. Vous pouvez recevoir des conseils gratuits d’Architectes en prenant rendez-vous au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de votre département, qui s’adresse autant aux particuliers qu’aux professionnels. Il vous guidera dans les procédures et vous aidera à trouver le professionnel qui correspond à votre projet.