La maison derrière le mur

Les travaux sont juste terminés.

 

 

Le terrain se situe au coeur d’un village de bord de Loire.

 

 

Préserver l’identité du lieu fut le point de départ de ce projet :

des murs de clôture en pierre, une vieille grange, un abri de jardin en brique
et un lavoir abandonné donnent son caractère à ce petit terrain de centre bourg.
Nous avons choisi d’implanter la maison à la place de la grange en profitant de l’inertie
et de la beauté des murs de pierre tout en optimisant les ressources et les coûts.

 

 

La nouvelle construction vient s’adosser au mur existant grâce à une structure
en bois rationnelle, composée de cinq portiques identiques.
Les espaces sont définis autour de cette trame porteuse avec, au rez de chaussée,
un espace de vie très ouvert sur le jardin grâce à une façade vitrée sur toute
la hauteur et, à l’étage, des chambres orientées vers la ruelle.

 

 

Les espaces de service (cellier, cuisine, wc, entrée) sont concentrés
au rez de chaussée dans une bande technique qui fait office de sas thermique.
A l’étage, un grand linéaire de dressing forme un couloir
et permet d’optimiser l’espace des chambres.

 

 

 

Les maîtres d’ouvrage souhaitaient un maximum d’espace pour un budget réduit.
Nous avons optimisé les coûts de construction grâce à une trame simple
(charpente bois traditionnelle), une conception bioclimatique (inertie des murs
existants, orientation, grands vitrages), un volume compact (deux niveaux identiques,
hauteur réduite à l’étage dans le dressing) et des matériaux bruts
(agencement en bois brut, bardage agricole, chape peinte).

 

Bioclimatique | Sacbé Architectes Bordeaux

télécharger le dossier de presse

publié par le journal du design
et dans divisare